EN FR

Ilhan Erşahin, au-delà du jazz

Né à Stockholm d’une mère suédoise et d’un père turc, Ilhan Erşahin débarque au milieu des années 80 à New York pour compléter son éducation musicale. Il vit actuellement dans la mégalopole américaine mais se rend très régulièrement à Istanbul. Il est l’un des plus talentueux saxophonistes de sa génération, son parcours musical se joue des frontières et des genres. Pour la sortie de son dernier album Istanbul Sessions en collaboration avec le trompettiste Erik Truffaz, Le Monde avait écrit : « Ouvrez grand les oreilles. Le jazz a changé de forme ».

Le new-yorkais est un magicien, il mélange une grande variété de styles musicaux et d’influences comme le jazz, l’électro, le reggae, le hip-hop, la pop, la bossa nova ou le folk oriental. Il en ressort un nouveau son, brut et saisissant, qu’il appelle la « musique Nublu »!

Le saxophoniste turc joue dans pas moins de sept groupes : Wax Poetic, Love Trio, I led 3 lives, Nublu Orchestra, Istanbul Sessions, Wonderland et Silver. Il a aussi collaboré avec des nombreux artistes de renom tels que Joe Lovano, Eddie Henderson, U-Roy, Norah Jones, Saul Williams, Vincent Segal, Bebel Gilberto et Tarkan.

De plus, Ilhan Erşahin est un producteur (Nublu Records) et le manager de deux salles de concert, une à New York et une autre à Istanbul.

(Visited 81 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *